En Cavale

NOTRE BLOGUE

En Cavale au coeur du monde, la Sierra Nevada, Santa Marta en Colombie

Imaginez-vous immerger dans la plus grande biodiversité de notre magnifique planète. Entre les bleus les plus enchanteurs de la mer des Caraïbes et la pureté des cimes montagnardes enneigées. Le territoire sacré de la Sierra Nevada, situé dans le nord de la Colombie avec un sommet de plus de 5700m, reflète dignement le potentiel infini de notre expérience humaine. Ici et maintenant, la nature sauvage et luxuriante stimule indubitablement notre authenticité, intuition et sensibilité. Paradis terrestre où se côtoient les tribus indigènes ancestrales Kogis, Arhuacos, Wiwas, Kankuamos qui y vivent humblement et simplement en harmonie avec la nature. L’accès à leur sagesse, cosmovision et pratiques spirituelles émancipe nos perspectives existentielles et active nos mémoires anciennes. L’être sensoriel que nous sommes, ne peut que se sentir titillé et réjuvéné dans ce vortex énergétique et magique “DEL CORAZON DEL MOUNDO”.

En plus du côté mystique rassasiant notre quête spirituelle, cette destination exotique se démarque par l’amabilité de son peuple qui conserve avec fierté ses traditions charmantes en lien avec la danse et la musique. Les colombiens qui ont vécus une histoire relativement récente de conflits empreints de violence, savent apprécier les petits plaisirs de la vie. Vivre le moment présent est une valeur remarquable chez cette population souriante qui cherche constamment à vouloir aider son prochain; d’où leur courante expression “A LA ORDEN” qui signifie littéralement “À VOS ORDRES”. Bien que l’on s’avère toujours à démontrer une image nationale de narcotrafiquants, c’est une toute autre facette qui s‘offre à celui qui ose s’adonner à un passage sur la côte de la Colombie. Ici, se sentir à la maison et en famille est une réalité qui agrémente le dépaysement. Santa Marta, capitale du département de Magdalena, compte une population de plus de 600 000 habitants et constitue la ville la plus ancienne de l’Amérique du sud, qui sait nous amadouer avec ses couchés de soleil splendides et ses nombreux trésors tropicales.

Les innombrables attractions de la Sierra fascinent depuis plus d’une décennie beaucoup d’aventureux des quatre coins du monde qui viennent et reviennent, alors que d’autres s’installent dans la volonté de réaliser cette prophétie de collaboration entre savoir interculturel et celui des tribus anciennes. Le parc National Tayrona; réserve naturelle protégée, est l’une des attractions la plus chouchoutée des touristes. Absolument pas étonnant avec ses plages paradisiaques qui bordent la jungle à la faune et à la flore déroutante de beautés, aux mystiques et gigantesques pierres sacrées qui décorent “ZENEMENT” le paysage euphorique tout droit sortie de l’Éden. Longtemps prisé comme site de rituels par les Tribus, l’énergie perceptible de l’endroit est à la fois calmante et vivifiante; un véritable spa pour l’âme. Ajoutez à cette poésie géographique la culture de café, de cacao et d‘une abondante variété de fruits tropicaux et vous obtenez une expérience gustative à la fois organique, santé et inoubliable. Les nuits paisibles agrémentées de la douce berceuse naturelle de la jungle est un des nombreux luxes que nous offre le territoire. Une intemporelle opportunité d’apprendre et de s’imprégner de pratiques centenaires dans une ambiance tropicale unique. Une quintessence en matière d’expérience à s’offrir comme citoyen du monde.


En sommes, ce paradis terrestre se syntonise parfaitement à la vocation de la Cavale en offrant diverses activités autant sur le plan spirituel qu’au niveau d’aventures extrêmes qui nous sortent assurément de notre zone de confort et qui par le fait même, stimulent notre confiance et développement personnel. Enfin, nous pourrons réaliser ce rêve incessant de plusieurs d’entre nous qui consiste à naviguer à bord d’un voilier, de se lancer en parapente afin de sentir la magie du vol pour échanger, l’histoire d’un moment, la gravité pour la liberté. Visiter un village d’indigènes Kogis et s’ouvrir à leur mode de vie et leurs valeurs ancestrales susceptibles de semer changements et auto-évaluation à l’être occidental que nous constituons. Les Kogis qui signifie « Jaguar» dans leur langage, préservent une culture précolombienne avec des pensées et pratiques traditionnelles vouées à la Pachamama (Terre Mère). Ce peuple indigène montagnard constitué d’environ 17 000 habitants toujours vêtus de blanc, a connu beaucoup de popularité ultimement en réponse avec les recherches de solutions face à l’exploitation incessante de la nature. Les Mamos «Soleil» canalisent, devinent et perçoivent des informations susceptibles de changer le cours de l’histoire humaine. Ces chefs de la tribu, sont dès leur naissance, entraînés à détenir ces qualités en demeurant les 9 premières années de leur vie dans une caverne à l’abris de toute distraction, où ils reçoivent l’enseignement de leurs aînés. D’autre part, nous nous adonnerons à une cérémonie de cacao, pratique que prônait nos ancêtres Mayas et Aztèques afin de se connecter avec le monde spirituel. La consommation consciente du fruit du cacao aux innombrables bienfaits sur la santé, d’où son appellation « nourriture des dieux », facilite l’harmonisation de notre chakra du cœur ce qui nous permet de sentir davantage de compassion et d’amour inconditionnel tant pour nous-même que pour autrui. À cette magie, ajoutez la thérapie corporelle phénoménale de la danse extatique en nature et vous obtenez un menu digne de changement et d’évolution profonde, qui sera accompagné de session de pranayama et de bains sonores qui nous relaxeront et nous feront vibrer à notre fréquence la plus souhaitable. Le tout guidé par une québécoise expatriée dans la Sierra Nevada depuis plus de 7 ans. Qui sent l’appel du cœur du monde?

Valérie Allaire

Collaboratrice En Cavale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.